Le financement c’est le nerf de la guerre ! C’est une étape cruciale pour pouvoir démarrer son activité ou pour mettre en route un nouveau projet essentiel à son développement. Comme toujours, l’argent est le nerf de la guerre et en trouver peut vite devenir le parcours du combattant.

Passons en revue les solutions qui s’offrent à vous.

FRIENDS, FAMILY & FOOLS

Connaissez-vous les 3F ? Friends, Family & Fools (les amis, la famille et les « fous »), une expression qu’il est d’usage d’utiliser pour désigner les proches qui investissent dans vos projets.

Pour démarrer son activité, il est bon de disposer d’un montant de départ sur fonds propres. Ceci est vrai même si vous comptez obtenir un financement via votre banque. Les banques sont malheureusement peu disposées à financer la totalité d’un projet. Vous voir débarquer avec une mise de départ aura tendance à les rassurer (même si, nous le verrons, cela ne leur suffira pas).

Si vous entretenez de bonnes relations avec votre famille, vos amis et les quelques fous qui gravitent dans votre entourage, il vous sera peut-être possible d’en faire le tour afin de les impliquer dans votre projet et de récolter des fonds.

Cependant, pour maintenir les bonnes relations, veillez à être très clair sur vos engagements à les rembourser (si c’est un montant emprunté) ou à les tenir au courant de l’évolution de votre projet. Evitez de vous mettre en froid avec vos proches pour des histoires d’argent.

BANQUES

Je n’ai malheureusement pas de formule magique pour vous aider à séduire et amadouer les banques. Une chose est sûre, il faut être bien préparé pour aller leur rendre visite. En l’occurrence « être bien préparé » signifie avoir fait un business plan et un plan financier d’enfer. Pour en savoir plus sur le business plan, vous pouvez lire mon article consacré à ce sujet.

Votre business plan devra être réfléchi et conséquent. Il est le gage d’un projet qui a toutes les chances de réussir. Il devra également être bien présenté (clarté et, pourquoi pas, un soupçon de créativité pour changer). N’hésitez pas à demander à quelqu’un de le mettre en page ou, si vous avez des dons, lâchez-vous !

Portez votre choix sur plusieurs banques. Allez bien entendu consulter votre banque habituelle mais ne vous arrêtez pas là. Peut-être entretenez-vous de bonnes relations tant que vous ne lui demandez rien… Mais ce n’est pas pour autant que votre agence se coupera en 4 pour vous aider.

N’ayez donc pas peur d’en visiter d’autres et de rencontrer plusieurs interlocuteurs. Vous pourrez ainsi comparer et maximiser vos chances de trouver le bon financement. Qui sait … vous serez peut-être même en position de les mettre en concurrence et de négocier. On peut rêver !

FINANCEMENT PUBLIC

Les prêts publics sont désormais régionalisés pour remplacer le Fonds de participation qui couvrait auparavant tout le territoire belge.

– Sur Bruxelles : Finance Brussels
– En Wallonie : SOWALFIN

De nombreuses possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez envisager plusieurs solutions qui vont du micro-crédit aux crédits plus importants. De même, vous pouvez opter pour une solution unique ou en complément d’un emprunt auprès d’une banque.

Ici aussi, vous devrez avoir bien préparé votre business plan et prouver votre maîtrise de tous les aspects de votre future activité.

Pensez également aux subsides. Même si cela reste une cerise sur le gâteau, il est toujours utile de les envisager. Pour en savoir plus, vous pouvez lire mon article sur les subsides.

BUSINESS ANGELS

Un business angel est un bailleur de fonds privé (une personne physique) qui investit personnellement dans le capital de sociétés.

Les business angels, sont pour la plupart eux-mêmes des entrepreneurs. Lorsqu’ils investissent dans un projet, ils s’y impliquent généralement en coachant les entreprises, en leur faisant bénéficier de leurs compétences, de leur expérience, de leur temps, de leurs réseaux, etc.

Les projets les plus susceptibles de les intéresser sont ceux qui proposent des solutions innovantes représentant un potentiel de croissance important.

Les business angels investissent seuls ou à plusieurs dans de tels projets, en complément de l’apport propre de l’entrepreneur et, le plus souvent, dans la phase de lancement ou de développement du projet.

A Bruxelles et Wallonie : Be Angels
Il existe aussi un réseau féminin : Women business angels club 

CROWDFUNDING

Le crowdfunding ou « financement participatif » consiste à présenter son projet à une « foule » de personnes, le plus souvent inconnues, pour les motiver à y injecter un peu ou beaucoup d’argent. La multiplication de ces participations financières vous permettra d’atteindre votre objectif. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter cet article sur le blog De la Suite dans les ID

Il existe différentes plateformes de crowdfunding selon votre domaine ou votre besoin d’argent. Dernièrement, les banques ont également commencé à proposer du crowdfunding. Comme BNP Paribas par exemple (http://cpb.bnpparibasfortis.be/page.aspx/5473?xd_itemId=7550)

CONCLUSION

Quelle que soit la solution que vous envisagez, je ne peux que vous conseiller de bien vous préparer :

– business plan
– plan financier
– résumé et argumentaire pour tous vos interlocuteurs
– pitch

Ne vous arrêtez pas à un seul moyen de financement. Mixez ! Et soyez créatif pour les trouver et pour les convaincre !

Dans mon prochain billet, j’aimerais vous laisser la parole.
Transmettez-moi les sujets de la vie de votre entreprise, de son état de projet à son lancement en passant par la croissance, que vous aimeriez que j’aborde.

J’attends vos questions / suggestions avec impatience !