Subsides : rien ne sert d’attendre qu’ils viennent à vous !
Mais allez-vous les chercher ? Tentez-vous votre chance ?

 

Le plus souvent, nos connaissances des possibilités de subsides sont limitées, voire nulles.
Ce processus nous paraît « compliqué », « pour les autres, pas pour nous ».

Pourtant, tout le monde a droit au bonheur 😉

En effet, les subsides ne sont pas uniquement destinés aux sociétés ou aux asbl mais également aux personnes physiques. Je ne vous cache pas que dénicher le bon subside et l’obtenir prend du temps. Et le temps c’est précieux ! Pourtant il serait dommage de se couper d’une aide toujours bienvenue.

Quelques conseils pour les activités situées dans la région de Bruxelles-Capitale :
– Prenez le temps de parcourir le site d’Ecosubsibru ou de Bruxelles Economie et Emploi.
– N’oubliez jamais qu’il faut introduire la demande préalablement à l’investissement c’est-à-dire avant de commencer la mission ou le projet.
– Des aides sont disponibles pour les domaines suivants :
Investissements
Consultance
Formation et encadrement
Fonds de l’expérience professionnelle
Exportation
Recrutement

Ces subsides s’adressent aux PME ou indépendants situés dans la région de Bruxelles Capitale. Certaines activités en sont malheureusement exclues.

Parmi les aides à la consultance, un subside est notamment destiné aux candidats entrepreneurs pour la période pré-activité.

Cherry on the cake

atyourside-subsides-the

Attention toutefois ! Vous devez toujours considérer les subsides pour lesquels vous « postulez » comme la cerise sur le gâteau ! Ne les intégrez jamais dans votre prévision budgétaire car vous n’êtes jamais sûr à 100 % de l’obtenir. Il arrive par exemple que le budget de la région bruxelloise soit épuisé. La région dispose en effet d’une enveloppe maximale à distribuer. De plus, les délais d’obtention sont assez longs. Vous devez dès lors pouvoir financer vous-même vos projets sans compter sur les subsides. Si vous les obtenez ce sera tout bénéfice pour vous.

Je vous conseille de parcourir à votre aise les sites dédiés aux subsides. N’hésitez pas à prendre contact avec les organismes qui s’occupent de ces subsides pour obtenir plus de renseignements. Ils sont aussi là pour répondre à vos questions.

J’aurais aimé vous résumer tous les subsides et leurs conditions d’obtention mais il y en a tellement… vous vous lasseriez très vite de mon billet du jour 😉

Voici toutefois deux exemples utiles :

  • Aide à la formation : c’est une intervention de 50 % pour une formation de minimum 1000€ et maximum 3000 € que vous pouvez obtenir 3 fois sur une même année civile.
  • Aide pour l’établissement d’une stratégie de communication : si vous voulez faire appel à un consultant pour établir votre stratégie, il existe également une possibilité d’aide pour autant que le consultant que vous choisissez puisse prouver deux ans d’expérience reconnue dans ce secteur.

Tout ceci vous semble vraiment trop rébarbatif ? Je suis là pour vous accompagner.

Dans mon prochain billet, je vous parlerai de ma formation intensive avec Marine Simon sur l’intelligence collective. Que du bonheur !