Le Financement Participatif ou Crowdfunding, que l’on pourrait traduire par le « financement par la foule », est une manière pour les entreprises et les indépendants (personnes physiques) de récolter des fonds pour financer leurs projets.

Mais le Crowdfunding : pourquoi, quoi et surtout comment ?

Dans la plupart des cas, c’est l’association d’un grand nombre de personnes investissant un (tout) petit montant dans ce Crowdfuding qui permet au porteur de projet concerné de récolter les fonds recherchés.

Ce mode de financement présente également un moyen intéressant de fédérer un plus grand nombre de personnes autour d’un projet (souvent totalement nouveau et donc inconnu)

Les fonds apportés peuvent être alloués sous 4 formes différentes :

Le don (Donation Crowdfunding)

Une personne physique ou morale (une entreprise) donne une somme sans rien attendre en retour. C’est un don ! Généralement cette catégorie de financement est propre aux actes associatifs ainsi qu’aux projets personnels.

Par exemple : Les Restos du Cœur peuvent réaliser une campagne de financement participatif pour la construction d’un centre d’accueil et recevoir des dons pour ce projet louable.

Autre exemple : Une personne privée peut compter sur une campagne de financement participatif pour réaliser un tour du monde ou pour trouver une aide pour avoir accès à certains soins très coûteux.

En vrai : Arizuka

La récompense (Reward Crowdfunding)

Une personne physique ou morale (une entreprise) offre une somme en échange d’une récompense. Le porteur de projet a alors deux façons de proposer les récompenses attendues.

Il peut recourir aux préventes du produit ou du service qu’il souhaite développer. Il faudra alors atteindre un certain nombre d’achats à l’avance pour que le projet soit réalisé.

Alternativement, le porteur de projet peut aussi proposer des récompenses sous forme de cadeaux en échange des financements. Un t-shirt, un livre, la citation sur son site, etc.

Par exemple : Une personne souhaite collecter des fonds pour construire un voilier à mains nues. Le fait de proposer aux contributeurs de venir passer un moment sur le bateau une fois terminé est considéré comme une récompense.

En vrai : Ulule

Le prêt (Lending Crowdfunding)

Une personne physique prête une somme au porteur de projet afin de le financer. La somme prêtée doit être rendue avec ou sans intérêts, c’est au porteur de projet d’en décider (en accord avec le prêteur).

Par exemple : Un boulanger a besoin de 10,000 € pour l’achat d’un nouveau four à pain, les « prêteurs » qui apportent une certaine somme doivent être remboursés dans un délai prédéfini, avec ou sans intérêts.

En vrai : Lookandfin

L’investissement participatif (Equity Crowdfunding)

Une personne physique ou morale (une entreprise) accepte d’investir dans un projet à condition d’acquérir des parts dans l’entreprise financée directement ou indirectement.

Par exemple : Une entreprise cherche un financement de 100,000 €. Une personne physique ou morale investit en contrepartie de parts de l’entreprise (le nombre de parts sociales sera calculé en fonction de l’investissement). Le contributeur devient dès lors « un actionnaire » de l’entreprise qu’il soutient financièrement.

En vrai : Mymicroinvest

Je vais maintenant m’attarder plus sur « le Reward Crowdfunding ».

En effet, j’ai dernièrement accompagné une créatrice d’entreprise, Dominique Boon, dans la mise en place de ce type de crowdfunding. L’objectif étant de soutenir le développement de sa marque de baskets BOON’S

atyourside_crowdfunding_boons

L’outil Reward Crowdfunding est un outil formidable mais il faut bien le connaître avant de se lancer. Outre le fait qu’il permet (ou pas) d’atteindre un objectif financier, le Reward Crowdfunding est également un bel outil de communication vers un public et un bon moyen de créer une communauté avant un lancement à plus grande échelle. En fonction des résultats de la campagne de crowdfunding, il permet de tester le produit et de voir l’intérêt des consommateurs face à celui-ci.

Cependant, et je tiens à vous en avertir, mettre une campagne de crowdfunding en place ne se fait pas si facilement. Les candidats sont nombreux et on attend de la part des porteurs de projet qu’ils fassent tout pour sortir du lot (dans son intérêt).

Ainsi il faut bien penser ses outils de communication : photos professionnelles, textes accrocheurs, vidéo de présentation, logo… Il est donc clair qu’une campagne de crowdfunding demande un investissement de départ (en temps, en argent et en rewards à proposer).

De même, ne tentez pas d’obtenir des sommes folles. Il faut rester réalistes. Ambitieux mais réalistes.

Important à ne pas négliger :

  • Connaître vos valeurs et construire votre storytelling afin de créer une communauté (article précédent : http://atyourside.be/storytelling/)
  • Ne pas négliger le temps de préparation (min 3 à 6 mois)
  • Définir ses objectifs de manière réaliste afin d’atteindre la somme voulue
  • S’entourer des bonnes personnes ayant des compétences complémentaires

 

Je vous propose de découvrir le ressenti de Dominique par rapport à tout cela.

Pourquoi avoir choisi le Crowdfunding ? 

J’avais besoin d’argent bien entendu mais je souhaitais aussi commencer à créer ma communauté et faire connaître mon nouveau produit à un maximum de monde.

Ses avantages pour toi ?

Mon produit (mes baskets) s’adresse à un public jeune. Coupler un Crowdfunding à de la communication via les réseaux sociaux est le meilleur moyen de les toucher et de diffuser l’information. Ce sont leurs outils et c’est à moi à m’adapter à leur façon de fonctionner.

Est ce que le crowdfunding était nécessaire pour financer ton projet ?

J’aimerais évidemment que mon Crowdfunding me rapporte des liquidités et m’aide dans le financement du projet, pour le lancement d’une production par exemple, mais je préfère ne pas compter dessus. Ce sera la cerise sur le gâteau !

Je peux juste dire que le Crowdfunding coûte cher (vidéo, photographe, contreparties, livraison, tva et commission + éventuellement prix spécial de lancement). Au bout du compte, si les chiffres sont en équilibre, c’est déjà très bien.

Quels conseils peux-tu donner pour les entrepreneurs qui voudraient aussi se lancer dans le Crowdfunding?

Bien choisir sa plateforme :

Le choix de la plateforme dépend du produit que vous proposez et de votre capacité à communiquer dans telle ou telle langue.

Le Crowdfunding est par exemple déjà entré dans les mœurs des Anglo-Saxons. Les plateformes anglaises et américaines cartonnent et les montants récoltés sont parfois gigantesques. Certaines de ces plateformes sont spécialisées dans des produits à haute valeur technologique.

C’est très différent ici.

Chez les francophones, le Crowdfunding sort à peine de l’anonymat, les projets sont plus modestes et il est même fortement déconseillé de proposer des montants au-delà de 15 à 20,000 euros, voire même de 10,000 euros.

Tenir sur la longueur :

Il faut prévoir beaucoup de temps avant mais aussi pendant la campagne.

Pour être crédible aux yeux des contributeurs, il faut répondre tout de suite aux mails, ajouter régulièrement de l’information, être quotidiennement présent sur les réseaux sociaux, bref, être connecté en permanence et réagir très vite.
Il faut prévoir un plan de communication en béton pour tenir le public en haleine tout au long de la campagne (concours, événement, earlybird, changer les photos, mettre une seconde vidéo…).

Si vous ne vous bougez pas, rien n’arrivera !

Travailler à sa campagne Crowdfunding minimum 3 mois avant le lancement, l’idéal étant 6 mois :

  • Choisir votre plateforme et prendre contact pour être guidé.
  • Commencer par déterminer et fixer la somme que vous demanderez
  • Choisir et calculer votre budget « contreparties » (rewards)
  • Etablir une liste d’adresses mail de gens à contacter + écrire le mailing
  • Prévoir toute une série d’actions pour dynamiser la campagne
  • Ecrire le contenu de votre vidéo de présentation et la faire
  • Ecrire et illustrer le texte qui sera lisible par les contributeurs potentiels
  • Préparer votre approche de la presse

Vous pouvez visiter et participer au Crowdfunding BOON’s sur la plateforme Ulule (http://fr.ulule.com/boons-shoes/).

Réveillez le BELGE qui est en vous !

Source : http://www.goodmorningcrowdfunding.com/definition-du-crowdfunding/